ENGECO SAM

Entreprise générale de construction

Îlot Rainier III - Phase II

Principauté de Monaco
Usage: 
Résidentiel
Client: 
Service des Travaux Pulics Monégasques
Maitrise d'oeuvre: 
Cabinet A. GIRALDI
Pourcentage Engeco: 
50%
Montant contractuel HT: 
€ 83.500.000
Objet du contrat: 
Îlot Ranier III - Phase II
Date de début travaux: 
Juillet, 2009
Date de fin travaux: 
Mars, 2013
Avancement des travaux: 
90%
Données principales: 

Corps d'Etat Concernés: Tous Corps d'Etat.

Caractéristiques:

  • Surface totale (SHOT) : 66.877 m2
  • Béton : 32.539 m2
  • Aciers : 2.300 tonnes
  • Déblais : 76.000 m3

Réalisation d’un ensemble immobilier comportant 240 logements domaniaux en superstructure et 650 places de stationnement en infrastructure sur l’îlot Rainier III des terrains libérés par la SNCF.

Quelques données chiffrées :

  • 2 grues à tour
  • 1 grue mobile
  • Effectifs : jusqu'à 120 personnes en moyenne
  • Quantité de béton : 32.539 m3
  • Quantité d’aciers : 2.300 tonnes
  • Quantité de déblais : 76.000 m3

Bâtiment conçu et construit, selon la volonté du Maitre d'Ouvrage, dans le respect de la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE), en vue de la certification du projet.

Objectif du projet :

  • réduction des consommations d'eau, d'énergie, ainsi que des émissions de gaz polluants durant toute la vie du bâtiment (de sa construction à sa démolition);
  • utilisation de matériaux ayant un impact réduit sur l'environnement et la santé des ouvriers du chantier et des futurs occupants des locaux;
  • limitation des nuisances de chantier (vis-à-vis des riverains, des ouvriers et de l'environnement), réduction de la production des déchets et tri pour une valorisation maximum.

Toutes les entreprises intervenant sur ce chantier se sont engagées à respecter la démarche HQE, en signant la "Charte Chantier Vert".

Engeco, s’est chargée aussi de la démolition et du désamiantage (Phase I) de différents bâtiments à usage habitations et d'un hôtel au moyen de la technique de décontraction.
Le planning serré (4 mois) et les conditions logistiques difficiles ont été surmontés par des techniques de démolition avancées.

Télécharger en pdf: